conférence

  • Claude CHASTAGNER

Charnières : La contre-culture à la loupe (1967-68)

Claude-Chastagner

1967 – 68 : deux années  souvent considérées comme l’apogée de la contre-culture. Une production artistique intense, une agitation politique sans précédent aux quatre coins de la planète et des rassemblements spectaculaires où se retrouve une fraction grandissante de la jeunesse occidentale, celle qui rejette la société de consommation, ses produits et ses valeurs, celle qui s’oppose aux violences du Viêt Nam, celle qui découvre les plaisirs de l’amour libre et des produits psychotropes.

Années d’effervescence pour la musique rock, la presse underground, la bande dessinée, le théâtre de rue, années où fleurissent un peu partout des mai 68, certains violemment réprimés, mais où étudiants et ouvriers se sont parfois écoutés, années du Human Be-in de San Francisco, du Festival rock de Monterey, du Summer of Love dans le Haight-Ashbury… On entend de nouvelles voix, Jim Morrison, Janis Joplin, Daniel Cohn-Bendit, Timothy Leary, Jerry Rubin, Otis Redding, qui se mêlent au verbe plus ancien d’un Allen Ginsberg ou d’un Mick Jagger.

 

Pourtant, ces années sont aussi celles où se creusent des failles de plus en profondes, où se révèlent des contradictions qui en quelques semaines vont conduire du rêve au cauchemar, de l’amour à la violence, de la création à l’auto-destruction, avant que l’espoir ne renaisse par la force des mouvements féministes et gay, la multiplication des communes rurales et la prise de conscience écologique. Années charnières s’il en est, donc.

À nouveau, les images et les sons de cette époque excitante et troublée accompagneront le récit que nous en ferons. Et nous prolongerons le plaisir autour d’un verre avec une sélection (subjective, cela va sans dire…) de tubes inévitables et de musiques plus secrètes.

Claude Chastagner

 

La contre-culture n’est pas, comme on l’entend souvent, synonyme de culture jeune, de culture rock ou de culture contestataire. Elle est avant tout un moment historique durant lequel on a voulu instaurer ni plus ni moins qu’une nouvelle forme de civilisation, en commençant par lui trouver de nouvelles formes artistiques et culturelles.

Le CCAM et le Séminaire Contre-culture(s), en partenariat avec Forum, ont souhaité décrire cette mouvance dans un cycle de quatre conférences intitulé « Charnières, la contre-culture à la loupe » où chaque intervenant se chargera de montrer comment un couple d’années a vu se développer d’innombrables propositions pour cette nouvelle civilisation et sa culture.

 

FACE A : un intervenant (aujourd’hui Claude Chastagner) nous offre une plongée au cœur d’un couple d’années charnières

 

FACE B : on vous passera des disques de ces années bénies

 

 

Voir les commentaires

08

Mars

20h30

CCAM - Scène Nationale de Vandoeuvre

Vandoeuvre-lès-Nancy

Rue de Parme

Claude CHASTAGNER

Professeur de civilisation américaine à l'université Paul-Valéry, Montpellier III, auteur de The American Dream: American Popular Music (University of California, Santa Barbara, 1994), La Loi du rock (Climats, 1998) et De la culture rock (PUF, 2011). Il termine actuellement un ouvrage sur les musiques des diasporas aux USA (zydeco, bhangra, tejano, klezmer…). Il est par ailleurs traducteur et a collaboré à plusieurs expositions de la Cité de la Musique à Paris.

en savoir plus

En partenariat avec le Séminaire Contre-culture(s), le CCAM-Scène nationale de Vandœuvre et avec le soutien de la Communauté Urbaine du Grand Nancy. En partenariat avec l’Université Nancy 2 et le CELMJ (Centre d’Etudes Littéraires Jean Mourot).

Entrée libre

Publications de Claude Chastagner :

 

> De la culture rock, PUF, septembre 2011
> Révoltes et utopies. Militantisme et contre-culture dans l’Amérique des années soixante, PUF, octobre 2011
> Autres publications

 

Radio :

 

Claude Chastagner invité sur France Culture, dans l’émission Le RenDez-Vous de Laurent Goumarre, lundi 26 septembre, avec Lydia Lunch et la sessions de Hooka Hey.

écouter l’émission

Déroulé de l’émission (58 minutes) :

19h15 – PLATEAU UNDERGROUND avec Lydia LUNCH figure emblématique de la scène No-Wave new-yorkaise, pour la réédition de « Paradoxia : journal d’une prédatrice » aux Ed. Au Diable Vauvert, une saignée autobiographique du New-York des années 70 aux bas-fonds d’Amsterdam en passant par le sexe, la drogue, la violence sans jamais se poser en victime
19h25 – LE QUESTIONNAIRE DU LUNDI de Manou FARINE pour son invité rencontré le week-end. Aujourd’hui le directeur du Palais de Tokyo à Paris : Marc-Olivier WAHLER
19h30 – PLATEAU CAPITALISTE avec Claude CHASTAGNER qui signe « De la culture rock » aux PUF : un essai qui analyse la relation étroite entre le discours de rébellion du rock et la logique capitaliste
19h45 – LA SESSION rock de HOOKA HEY. Une programmation signée Matthieu CONQUET.

 

Voir le site de l’émission (du lundi au vendredi de 19h à 20h)

La play-list de Claude Chastagner
pour Charnière 2, les années 1967 et 68 :
1967 – Albums

Absolutely Free (Frank Zappa & The Mothers of Invention)
After Bathin at Baxter’s (Jefferson Airplane)
Are You Experienced (The Jimi Hendrix Experience)
Axis Bold as Love (The Jimi Hendrix Experience)
Beetween the Buttons (The Rolling Stones)
Da Capo (Love)
David Bowie (David Bowie)
Disraeli Gears (Cream)
Forever Changes (Love)
Godz 2 (The Godz)
I Feel Like I’m Fixin to Die (Country Joe McDonald & the Fish)
I Never Loved a Man the Way I Loved You (Aretha Franklin)
John Wesley Harding (Bob Dylan)
Messe pour le temps présent (Pierre Henry)
Safe as Milk (Captain Beefheart)
Sell Out (The Who)
Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band (The Beatles)
Something Else (The Kinks)
Surrealistic Pillow (Jefferson Airplane)
The Doors (The Doors)
The Grateful Dead (The Grateful Dead)
The Piper at the Gates of Dawn (Pink Floyd)
The Velvet Underground and Nico (The Velvet Underground and Nico)
Their Satanic Majesties Request(The Rolling Stones)

1967 – Chansons

A Question of Temperature (The Balloon Farm)
Action Woman (The Litter)
All You Need is Love (The Beatles)
Are You Gonna Be There (At the Love-In) (The Chocolate Watchband)
Blackout of Gretely (Gonn)
Comme d’habitude (Claude François)
Double Yellow Line (The Music Machine)
Get Me To the World On Time (The Electric Prunes)
Happy Together (The Turtles)
Harley Davidson (Brigitte Bardot)
I Live in the Springtime (The Lemon Drops)
I Was Made to Love Her (Stevie Wonder)
I Wonder (The Gants)
I’m Five Years Ahead of My Time (The Third Bardo)
Incense and Peppermints (Strawberry Alarm Clock)
J’aime les filles (Jacques Dutronc)
Johnny Was a Good Boy (The Mystery Trend)
Knock, Knock (The Humane Society)
Let It Out (Let it all hang out) (The Hombres)
Let’s Talk About Girls (Chocolate Watch Band)
Little Bit O’Soul (The Music Explosion)
Live (The Merry-Go-Round)
Love’s Gone Bad (The Underdogs)
Mindrocker (Fenwyck)
My World Fell Down (Sagittarius)
No Friend of Mine (The Sparkles)
No Time Like the Right Time (The Blues Project)
Nobody But Me (The Human Beinz)
Optical Sound (The Human Expression)
Penny Lane (The Beatles)
Put the Clock Back On the wall (The « E » Types)
Respect (Aretha Franklin)
Respect (The Vagrants)
Romeo and Juliet (Michael and the Messengers)
Run, Run, Run (The Third Rail)
Sit Down, I Think I Love You (The Mojo Men)
Somebody to Love (Jefferson Airplane)
Spazz (The Elastik Band)
Story of My Life (Unrelated Segments)
Sunshine Superman (Donovan)
Sweet Young Thing (The Chocolate Watchband)
The Letter (The Box Tops)
Universal Soldier(Donovan)

1968 – Albums

Astral Weeks (Van Morrison)
Beggars Banquet (The Rolling Stones)
Boogie with Canned Heat (Canned Heat)
Bookends (Simon & Garfunkel)
Cheap Thrills (Big Brother & the Holding Company & Janis Joplin)
Creedence Clearwater Revival (Creedence Clearwater Revival)
Crown of Creation (Jefferson Airplane)
Double Blanc (The Beatles)
Electric Ladyland (Jimi Hendrix)
Hair
Horizontal (Bee Gees)
Johnny Cash at Folsom Prison (Johnny Cash)
Kick Out the Jams (MC5)
Lady Soul (Aretha Franklin)
Le Jour de clarté (Graeme Allwright)
Music From Big Pink (The Band)
Nashville Skyline (Bob Dylan)
Ogdens’ Nut Gone Flake (The Small Faces)
Quicksilver Messenger Service (Quicksilver Messenger Service)
S.F. Sorrow (The Pretty Things)
Silver Apples (Silver Apples)
Songs of Leonard Cohen (Leonard Cohen)
Sweetheart of the Rodeo (The Byrds)
The Kinks are the Village Green Preservation Society (The Kinks)
The Notorious Byrd Brothers (The Byrds)
The Soft Machine (The Soft Machine)
Waiting For the Sun (The Doors)
Wheels of Fire (Cream)
We’re Only In It For the Money (Frank Zappa & the Mothers of Invention)
White Light/White Heat(The Velvet Underground)

 1968 – Chansons

À bicyclette (Yves Montand)
Baby Come Back (The Equals)
Baby Please Don’t Go (The Amboy Dukes)
Bonnie and Clyde (Serge Gainsbourg)
Comme un garçon (Sylvie Vartan)
Dot the Reggay (Toots and the Maytals)
Hey Jude (The Beatles)
I Need You (The Rationals)
I’m Black And I’m Proud (James Brown)
Il est cinq heures, Paris s’éveille (Jacques Lanzmann/Jacques Dutronc)
Journey To the Center of theMind (The Amboy Dukes)
Jumpin’Jack Flash (The Rolling Stones)
Kick Out the Jams (MC5)
La Cavalerie (Etienne Roda-Gil/Julien Clerc)
Lady Madonna (The Beatles)
Massachusetts (Bee Gees)
Open My eyes (Nazz)
Piece of my Heart (Big Brother and the Holding Company)
Shape of Things to Come (Max Frost & The Troopers)
(Sittin’ on) The Dock of the Bay (Otis Redding)
With a Little Help From My Friends (Joe Cocker)
You Must Be a Witch (The Lollipop Shoppe)

Haut

commentaires

  1. Comme pour l’épisode 1 (avec Matthieu Rémy), nous avons passé un excellent moment ce soir avec Claude Chastagner, pour l’épisode 2 (les années 1967-68). Vivement l’épisode 3 (le 5 avril) ! Merci à tous, et en particulier à la formidable équipe du CCAM.

écrire un commentaire