conférence

  • Dominique GRIMAUD

Charnières : La contre-culture à la loupe (1972-73)

DominiqueGrimaud

Aux début des années soixante-dix, la contre-culture semble aux États-Unis et en Grande-Bretagne perdre du terrain. En ce qui concerne la musique, c’est indéniable. Les groupes de rock psychédélique de la Californie reviennent à leurs premiers amours, la country et le blues, et abandonnent toutes expérimentations. À New York, le Velvet Underground n’est plus qu’un ersatz de lui-même. The Who, Pink Floyd, Led Zeppelin sont devenus des machines démesurées qui remplissent les stades et génèrent des fortunes colossales. Les nouveaux venus préfèrent le revival à l’innovation et se soucient avant tout de maquillage et de paillettes.

Désormais, c’est ailleurs que les choses sérieuses se passent. En Allemagne de l’ouest, où de jeunes musiciens marqués par le psychédélisme et la musique électronique créent et enregistrent des musiques hypnotiques et radicales. Deux ou trois années plus tard, quelques-uns d’entre eux (Faust, Ash Ra Tempel, Tangerine Dream, Can) seront signés et soutenus par le tout jeune et innovant label anglais Virgin. Tout comme Neu ! Cluster ou Kraftwerk (dont Autobhan, Radio Activity, The Models seront des hits internationaux, ils marquerons durablement les musiques à venir, dont celles de David Bowie et Brian Eno.

La France aussi est en ébullition. Dans le prolongement de Mai 68, la jeune génération passe à l’action. Des initiatives multiples se créent : presse alternative, réseaux parallèles, autogestion, luttes politiques. Des musiques profondément originales marquées par le gauchisme, l’anarchie, la révolte surgissent. La présence sur le territoire de l’élite des musiciens de free-jazz américains en est aussi une composante essentielle.

Mais la chape de plomb de la chanson française est si forte que cette belle agitation musicale restera un secret bien gardé. Il n’empêche que les années 1972-1973 furent les prémices des musiques les plus somptueuses et singulières de l’underground musical en France de la seconde moitié des années 70.

Dominique Grimaud

 

FACE A : Dominique Grimaud nous offre une plongée au cœur des années 1972-73

 

FACE B : on vous passera des disques de ces années bénies

 

Voir les commentaires

05

Avril

20h30

CCAM - Scène Nationale de Vandoeuvre

Vandoeuvre-lès-Nancy

Rue de Parme

Dominique GRIMAUD

Musicien dans les années 70 avec Camizole, dans les années 80 avec Vidéo-Aventures et aujourd’hui en solo, ce chroniqueur musical a été dans les années 80 et 90 collaborateur des revues Notes et Revue & Corrigée. Dominique Grimaud dirige aujourd’hui une collection discographique dédiée à l’édition d’archives musicales — Les Zut-O-Pistes — et vient de co-écrire, avec Eric Deshayes, L’underground musical en France (Le Mot et le reste).

en savoir plus

En partenariat avec le Séminaire Contre-culture(s) et le CCAM-Scène nationale de Vandœuvre. Avec le soutien de la Communauté Urbaine du Grand Nancy. En partenariat avec l’Université Nancy 2 et le CELMJ (Centre d’Etudes Littéraires Jean Mourot).

Entrée libre

Cette rencontre sera précédée à 19h d’une présentation publique de la programmation du 28ème festival Musique Action, entrée libre également.

Le site web de Dominique Grimaud :

 

> Dominique Grimaud (aka Grimo)

La playlist de Dominique Grimaud pour Charnières  3, les années 1972-1973 :
  1972 – Albums

 

Hunky Dory (David Bowie)

The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars (David Bowie)

Transformer (Lou Reed)

Superfly (Curtis Mayfield)

The Harder they come (Jimmy Cliff)

Blue Öyster Cult (Blue Öyster Cult)

Harvest (Neil Young)

The lowpark oh high heeled boys (Trafic)

Happy sad (Tim Buckley)

A l’Olympia (Alan Stivell)

Roxy Music (Roxy Music)

Rest in peace (Steppenwolf)

Close to the edge (Yes)

Smokin (Humble Pie)

Papa was a Rollin’ Stone (The Temptations)

#1 Record (Big Star)

Three friends (Gentle Giant)

Attica Blues (Archie Shepp)

The Revolution will not be televised (Gil Scott-Heron)

Ege Bamyasi (Can)

Sort of (Slapp Happy)

Matching Mole (Matching Mole)

Apostrophe (Frank Zappa)

Exile on main street (Rolling Stones)

Spotlight kid (Captain Beefheart)

School s out (Alice Cooper)

For the Roses (Joni Mitchell)

Machine Head (Deep Purple)

Thick as a Brick (Jethro Tull)

Waterloo Lilly (Caravan)

Neu ! (Neu!)

Carnival in Babylon (Amon Duull)

Repression (Colette Magny)

Fu Man Chu (Robert Charlebois)

Paix (Catherine Ribeiro + Alpes)

Tarot (Robert Wood)

Les Chevrons(Catharsis)

Cluster 2 (Cluster)

Schwingungen (Ash Ra Tempel)

Join Inn (Ash Ra Tempel)

Malesh (Agitation Free)

In the Garden Pharaos (Popol Vuh)

Aum (Deuter)

Beziehungen (Annexus Quam)

Trixie Stapelton – Se taire pour une femme trop belle (Fille qui Mousse)

Zeit (Tangerine Dream)

Irrlich (Klaus Schulze)

So Far (Faust)

Outside the Dream Syndicate (Tony Conrad & Faust)

Father Son and Holy Ghosts (Embryo)

Continental circus (Gong)

 

Deux 45 tours 17 cm sortis en 1972 :

Pop Corn (Hot Butter)

Le Voyageur (Schizo)

 

  1973

 

New York Dolls (New York Dolls)

Raw Power (Iggy and The Stooges)

Berlin (Lou Reed)

Paris 1919 (John Cale)

Living in a material world (George Harrison)

A woofer in tweeter’s clothing (Sparks)

Sabbath Bloody Sabbath (Black Sabbath)

Concert Aloha from Hawai (Elvis Presley)

Innervisions (Stevie Wonder)

Birds of Fire (Mahavishu Orchestra)

Catch a Fire (Bob Marley)

Blue print (Rory Gallagher)

Lark’s Tongues in Aspic (King Crimson)

Future Days (Can)

Ralf und Florian (Kraftwerk)

Leg End (Henry Cow)

Marjory Razor Blade (Kevin Coyne)

Tubular Bells (Mike Oldfield)

Over Note Sensation (Frank Zappa)

Quadrophenia (Who)

Gram Parsons (Gram Parsons)

Bananamour (Kevin Ayers)

Flying Teapot (Gong)

Mekanik Destruktiv Kommandoh (Magma)

Hatfield and the North (Hatfield and the North)

Dark Side of the moon (Pink Floyd)

Houses of the holy (Led Zeppelin)

Pat Garrett and Billy the Kid (Bob Dylan)

Faust tapes (Faust)

This is Guru guru (Guru Guru)

Mahjun (Mahjun)

Lard free (Lard free)

Je ne connais pas cet homme (Brigitte Fontaine)

Chi Conga (Art Ensemble of Chicago)

Staring Rosi (Ash Ra Tempel)

Second (Agitation Free)

Hosianna Mantra (Popol Vuh)

Tarot (Walter Wegmüller)

Atem (Tangerine Dream)

Cyborg (Klaus Schulze)

Steig Aus (Embryo)

Rocksession (Embryo)

Angel’s Egg (Gong)

32mars (Catharsis)

 

Haut

commentaires

  1. Salut Dominique, bien reçu les infos musicales. Toujours occupé hein? suis souvent au Gd Cha car une vieille amie à l’hosto de Chartres et je débroussaille le trop plein de printemps ; tout va bien à part ça, je présume?
    bises.
    Katherine

écrire un commentaire