conférence

  • Bernard FRIOT

Le salaire, pour se remettre de l’élection présidentielle

Bernard_Friot

Ni François Hollande ni Nicolas Sarkozy ne portent le salaire dans leur cœur.

C’est pourtant par ses deux dimensions essentielles, la qualification et la cotisation, que nous pourrons nous dégager du piège des maîtres-chanteurs à l’emploi et à la dette. Un droit de qualification universel permettra de ne plus jamais être « demandeurs d’emploi ». Une cotisation économique pour financer l’investissement permettra de se passer des prêteurs. Un salaire à la qualification à vie pour tous à partir de 18 ans, la maîtrise populaire de l’investissement, la propriété d’usage des entreprises et du logement, une nouvelle définition de la valeur économique pour en finir avec la dictature du temps de travail, c’est possible !

 

écrire un commentaire

10

Mai

20h30

Salle Adagio

Thionville

8, place Marie-Louise

Bernard FRIOT

Professeur émérite à l'université Paris Ouest Nanterre (IDHE), chercheur invité à la MSH-Lorraine (Institut européen du salariat), président de Réseau Salariat.

L'enjeu des retraites, La Dispute, 2010

Puissances du salariat, La Dispute, 2012 (nouvelle édition augmentée)

L'enjeu du salaire, La Dispute, 2012.

en savoir plus

En partenariat avec la Ville de Thionville

Entrée libre

> Dans Le Monde Diplomatique de février 2012, un dossier intitulé Main basse sur les salaires (articles bientôt disponibles en ligne)

> Bernard Friot sur le site de l’Institut européen du salariat

> Le site de Réseau Salariat, association d’éducation populaire dont Bernard Friot est le président

> Bernard Friot sur le blog de l’Indigné (beaucoup de choses,  vidéos, radio, et aussi un long entretien avec lui)

 

> Bernard Friot sur France-Inter (Émission Là-bas s’y j’y suis, 2 avril 2012, « L’enjeu des salaires ») :

 

Écouter  l’émission

 

> Pour pousser encore plus loin la réflexion sur le revenu, un documentaire passionnant :

 

 

Haut

écrire un commentaire