conférence

  • Jean-Pierre LE GOFF

Les bouleversements de la société française
Une collectivité villageoise face à la modernité

22 novembre 2012

L’image de la France a été longtemps associée à un certain art de vivre, à la vie rurale avec son village et son clocher. Le divorce n’en est pas moins frappant entre cette image et la réalité : urbanisation et nouveaux modes de vie, développement du management, du loisir et du tourisme de masse…

Le tout sur fond de chômage de masse et d’individualisme. À l’ancienne collectivité rude mais solidaire a succédé un nouveau monde ouvert et bariolé où individus et réseaux divers coexistent dans un même ensemble sans projet commun. Les fractures sociales se doublent de fractures culturelles concernant le travail, la famille et l’éducation des enfants, le rapport à l’environnement… mettant en jeu des conceptions différentes de la vie individuelle et collective. À l’heure du changement et de la mondialisation, l’attachement à un passé idéalisé demeure présent, faute d’une vision positive de l’avenir. La « fin du village » est le microcosme et le miroir du mal-être français. 

écrire un commentaire

22

Novembre

20h

Pôle Amphithéâtre, École des Mines (Campus Artem)

Nancy

Avenue du Gnl Leclerc

Jean-Pierre LE GOFF

Ce sociologue renommé a fondé le club Politique Autrement, et il est l'auteur, entre autres, de Mai 68 : l'héritage impossible (La Découverte, 1998), La barbarie douce (La Découverte, 1999), La France morcelée (Gallimard, 2008). Son dernier livre : La fin du village, une histoire française (Gallimard, septembre 2012).

 

en savoir plus

Entrée libre

L’accès au Pôle Amphi de l’École des Mines s’effectue côté place de Padoue (signalée par la statue du Sergent Blandan), au croisement de la rue du Sergent Blandan et de l’avenue du Général Leclerc. En tram, il faut descendre à l’arrêt « Blandan ».

> Lien vers le plan au format PDF