Désobéir à Vichy : la résistance civile de fonctionnaires de police

Jean-Marie Muller

Presses Universitaires de Nancy

février 1994

Après une longue et minutieuse enquête, au cours de laquelle il a pu confronter nombre de témoignages et de documents, Jean-Marie Muller a écrit l’histoire jusque-là méconnue, de la résistance civile des fonctionnaires de police du Service des étrangers du Commissariat central de Nancy qui, sous l’Occupation, se sont opposés, avec efficacité, à la politique de persécution mise en oeuvre par les autorités allemandes et le gouvernement de Vichy à l’encontre de la communauté juive. L’action de ces policiers a permis de sauver quelque trois cents Juifs lors de la grande rafle organisée à Nancy par les Nazis le 19 juillet 1942.

Alors que l’ histoire officielle a surtout retenu l’obéissance complice des policiers dans la mise en oeuvre de la « solution finale », il est de la plus grande importance de faire connaître la désobéissance de ces fonctionnaires qui n’ont pas hésité à prendre pour eux-mêmes les plus grands risques pour désobéir à Vichy.

Jean-Marie Muller, membre-fondateur du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN), est directeur des études à l’Institut de Recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits (IRNC). Il a publié de nombreux ouvrages sur la non-violence qui sont aujourd’hui traduits en plusieurs langues.