Ex-Yougoslavie : une Europe du Sud-Est en construction

Sous la direction de Dominique Lepage et Muhamedin Kullashi

Éditions L'Harmattan, Collection Forum - IRTS de Lorraine

juillet 2002

L’ancienne Yougoslavie n’existe plus. Une réalité snouvelle tente d’émerger, de se dégager de la fange. Aider à concevoir cette nouvelle réalité, c’est ce que tente cet ouvrage en soulignant les interactions qui ont permis les crimes génocidaires des dix dernières années. Quand un espace géographique est conçu comme un territoire à occuper, quand une machine d’État manipule les mythes et l’historiographie, dans une vision fantasmée de l’identité nationale, afin d’éliminer toute trace des « peuples minoritaires », quand les puissances occidentales se voilent la face pour ne pas comprendre ou se font complices lorsqu’ils ont compris, alors le pire peut, comme ce fut le cas, se produire.

Reconstruire un avenir est une tâche ardue; la reconnaissance des crimes commis et leur sanction en constituent le préalable évident. Une conception plus sereine de l’identité nationale – libérée entre autres des carcans de l’ »ethnicité » -, ainsi qu’une vision moins étroite des liens possibles entre communautés différentes, permettraient quelques avancées en direction de la justice et du respect des droits de l’homme. Mais c’est au sein de l’Europe que les blessures pourront peu à peu cicatriser et les pays dits « de l’Ouest » ne devront pas se dérober, cette fois, aux responsabilités qui sont les leurs.

Dominique Lepage est professeur de lettres.

Muhamedin Kullashi est maître de conférences en philosophie à l’Université de Paris-VIII. Il a traduit en albanais diverses œuvres des philosophes français (dont Diderot, Sartre, Lefort, etc…) et a publié notamment Humanisme et haine : les intellectuels et le nationalisme en ex-Yougoslavie (L’Harmattan, 1998).

Ont participé à cet ouvrage : Sonja Biserko, Paul Garde, Ÿmer Jaka, Muhamedin, Kullashi, Dominique Lepage, Branka Magas, Véronique Nahoum-Grappe, Jean-Franklin Narodetzki.