Politiques et pratiques sociales en Europe
Actes du colloque EURO-SOCIAL

Sous la direction de Marc Ehrhard

Presses Universitaires de Nancy

novembre 1992

Il est inconcevable, voire inacceptable, que la construction de l’Europe ne se fasse qu’aux plans économique et politique, tandis que les indispensables mesures sociales se limiteraient à la seule protection des travailleurs liée aux activités productives. Les personnes, les familles, les populations qui se trouvent en situation d’inadaptation, d’injustice sociale, de pauvreté, de marginalisation et de souffrance, doivent être prises en considération dans la construction de l’Europe sociale.

Cette conviction est à l’origine de la création du réseau EURO-SOCIAL, dont le colloque de Strasbourg de mai-juin 1991 a constitué l’acte inaugural. Pendant trois jours, des responsables d’associations et d’institutions, des travailleurs sociaux, des enseignants et des chercheurs, issus de douze pays européens, ont échangé leurs savoirs et leurs analyses sur la manière dont les dispositifs sociaux existant dans chacun de leurs pays se sont mis en place :

  • du point de vue du rôle des traditions religieuses
  • du point de vue du rôle des traditions politiques
  • du point de vue des phases de la réalisation.

Les actes de ce colloque présentent les contributions des différents pays participants, ainsi que des articles de réflexion sur l’ensemble. Le colloque de Strasbourg doit être conçu comme un point de départ : la connaissance du passé et du présent doit aider à construire l’avenir. Le domaine de l’analyse des dispositifs sociaux et des enjeux que cela représente pour les populations en difficultés sociales, mais aussi il ambitionne de constituer une force de proposition dans la définition d’une Europe sociale, juste et solidaire.