Transmission de la psychanalyse

Stoïan Stoianoff-Nenoff

Presses Universitaires de Nancy

décembre 1991

Explorer les confins de la psychanalyse, c’est découvrir un inconscient structuré comme un rêve (Freud), comme un poème (Paul Claudel), comme un langage logique (Frege ou Nagarjuna), comme une stratégie contre l’angoisse (Lao-Tseu ou Boudha). Paradoxalement, à l’universalité de cette structuration répond l’absolue singularité de la lettre qui se fait le support d’une illusion. Fragilisée par le discours de la science, sa prise en compte théorique et sa transmission requièrent un changement de position subjective, corrélative d’un nouveau rapport du sujet désirant au savoir, c’est-à-dire à la jouissance et donc au sexe. Quid d’une institution psychanalytique congruente avec cette transmission ?

Stoïan Stoïanoff-Nénoff est diplômé de psychologie et membre de diverse sociétés scientifiques. Depuis la dissolution de l’ecole Freudienne de Paris il a participé à la fondation des Cartels Constituants de l’analyse Freudienne.